You are currently viewing JOUR 50

JOUR 50

JOUR 50

Chère Maîtresse,
Après la philosophie chinoise et l’histoire égyptienne, voici que mon fils s’attaque aux poètes du XVIIe siècle… On n’arrête plus son appétit pour la culture ! Les vertus du confinement, qui l’eut cru ? Son dessin, croqué à la va-vite sur un cahier taché, c’est tout Boileau en fait ! N’est-ce pas évident ? « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. » Voilà… Je crois que Boileau a écrit cela pour nous, en se projetant dans 2020. Nul besoin de tergiverser, soyons directs quand trois mots suffisent, preuve que le sentiment de mon fils est bien conçu et que tout est bien clair : « MARRE DU CONFINEMENT ». L’émoticône en grrr est bien sûr un plus que Boileau ne pouvait inventer, mais enfin, il faut vivre avec son temps… Ah, maîtresse, je crois que les enfants ont ce don de dire simplement ce que tout le monde a très envie d’exprimer. C’est merveilleux. Encore bravo pour tout ce travail culturel de fond que vous avez mené en classe cette année. Je suis bien heureuse de voir mon fils aussi cultivé : les pharaons, Confucius, Lao Tseu, Racine, c’est incroyable ! Chaque jour m’emerveille davantage! Bien sûr, il faut creuser un peu pour trouver ces références, mais elles y sont, je n’en doute pas !

aurelietramier peindrelapluieencouleurs cheremaitresse boileau LJRmcad AEFE ecoleàlamaison coronavirus coronaminus chroniquedunemamanconfinee # parentsconfines parentsepuises moralistes instabook bookstagram @edition_marabout
@hachettefr