Le poids des mots

Chère Maîtresse, Je vous prie d’ores et déjà d’excuser la note épouvantable de mon fils en dictée cet après-midi (oui oui, celle qu’il n’a pas encore faite). Je vous jure qu’il a révisé d’arrache-pied, mais il est épuisé et j’en prends l’entière responsabilité. Il faut dire que le pauvre enfant a eu un week-end chargé. On organisait sa fête d’anniversaire. Seulement voilà : il est loin, l’âge de la pêche à la ligne,…

Continuer la lectureLe poids des mots

Un petit arbre qui n’a l’air de rien

C’est un petit arbre qui n’a l’air de rien, tout seul au milieu du jardin. C’est un arbre qui me tend la main, m’appelle de ses feuilles, s’il te plaît, viens vers là, j’ai un secret à te conter. C’est un arbre qui a dix ans. Il a été planté il y a déjà longtemps, le jour où… le jour où... le jour où on lui a demandé de vivre pour ceux qui…

Continuer la lectureUn petit arbre qui n’a l’air de rien

Lettre à mon fils

Mon enfant, Voilà onze ans que je suis née. Tu m’observais sans mot dire avec tes grands yeux sombres. Et moi, avec trois kilos deux dans les bras et dix kilos de trop dans le ventre, je savais que plus rien ne serait comme avant. Avant je n'étais qu'une femme frivole, avec ses talons trop hauts et ses robes trop plissées. Puis les robes se sont tachées, les talons se sont abaissés, les…

Continuer la lectureLettre à mon fils

Les faux amis

Chère Maîtresse, Je crains que votre leçon d’hier n’ait été l’objet d’une déception intense… Dès le matin, mon fils se réjouissait : « Aujourd’hui, on va étudier les faux amis ! » Ma foi, il en faut peu pour être heureux « Les faux amis ? Entre le français et l’allemand ? » Il me regarde d’un air condescendant : « Mais qu’est-ce que tu racontes ! Les faux amis, quoi ! «…

Continuer la lectureLes faux amis

Verbes irréguliers

Chère maîtresse, ce que j'apprécie le plus chez mon chien, c'est qu'il n'a pas de verbes irréguliers à apprendre... Si seulement, ah si seulement vous saviez... Soyons un peu plus chien et un peu moins humain...

Continuer la lectureVerbes irréguliers

Piscine

Chère Maîtresse, J'espère que vous ne vous êtes pas trop étonnée de trouver un maillot dans le cartable de mon fils. Moi, je fus dépitée de trouver une équerre dans le sac de piscine. Je crois que je suis toujours en déni de rentrée, il paraît que c'est grave... Et surtout empoisonnant! Parce qu'avec un maillot en cours de géométrie, on peut toujours faire des pliages mais avec une équerre à la piscine,…

Continuer la lecturePiscine

Rentrée des classes

Chère maîtresse, j'espère que vous avez passé de bonnes vacances et que vous êtes BIIIIIEEEEEN détendue. Moi, tellement que j'ai raté la rentrée. Nous sommes arrivés comme des fleurs à 8h45 au lieu de 8h30... L'avantage, c'est que depuis que je suis écrivain, j'ai l'étiquette d'artiste zinzin: on me pardonne tout. Ça y est, mon bébé est entré en GS... Et dire qu'il ne m'a même pas dit au revoir ! Il n'y…

Continuer la lectureRentrée des classes

à venir bientôt!

Petite promenade dans le centre d'Aix hier matin. Ce sont très précisément les lieux que vous retrouverez dans mon prochain roman. Gardez-les bien en tête, on en reparlera. 2 février 2022... Ça semble si loin !

Continuer la lectureà venir bientôt!

Ma première lettre de fan

100% authentique. "Cher et séduisante Mme Tramier. Depuis le jour où vous m'avez croiser au Parc sans me voir, dès que je vous ai aperçue, mes jambes sont devenue flagada. Mon cœur ses mi à bondir! Maintenant je ne pense plus qu'à vous. Viendrez-vous à mon rendez-vous au Rocher du Dragon, devant le stade, mardi à 7 heures? J'ai aussi lu vos livres et ils sont génial! Je peux juste vous dire que…

Continuer la lectureMa première lettre de fan

JOUR 56

JOUR 56 Chère Maîtresse, Je n’ai pas tenu plus de deux jours, à croire que je ne peux plus me passer de vous… Mais enfin, c’est trop tentant… D’abord, parce que demain, c’est le 11 mai, celui que tout le monde attendait (la bisette à mon frère qui fête son anniversaire). Et comme dit l’adage, « en mai, sors quand il te plaît ! » Ensuite parce que pendant ce confinement, avec mon…

Continuer la lectureJOUR 56

JOUR 54

JOUR 54 Chère Maîtresse, Eh bien voilà, nous en approchons, de ce déconfinement… Un petit vent de liberté a frémi quand aujourd’hui a sonné la récré. Alors même si l’école ne reprend pas, même si je continue à jouer à la maîtresse, la surveillante, la cantinière et la prof de sport au moins jusqu’au 15 juin, il y a tout de même quelque chose qui me réjouit… Lundi, il y aura le grand…

Continuer la lectureJOUR 54

JOUR 53

JOUR 53 Chère Maîtresse, Ce soir j’ai l’humeur morose et rien de bien drôle ne me vient… Voilà, il paraît que l’école ne reprendra pas pour nous avant le 15 juin, et encore pour le petit il n’y aura rien. Alors je ne veux pas rentrer dans un débat stérile de pour ou contre l’école, il ne m’intéresse pas. J’ai seulement de la peine. J’ai de la peine pour mes enfants, pour tous…

Continuer la lectureJOUR 53

JOUR 51

JOUR 51 Chère Maîtresse, Ce matin, je reçois ce petit message affolé de mon fils en pleine vidéo-classe, alors que j’étais moi-même en call avec un client : « Mon iPad n’a plus de batrie [sic], je peux en avoir un autre ? » Ah, maîtresse, il est grand temps d’expliquer la vie à nos chers petits… Si la voiture n’a plus d’essence, on ne la change pas pour autant, non ? Eh…

Continuer la lectureJOUR 51

JOUR 50

JOUR 50 Chère Maîtresse, Après la philosophie chinoise et l’histoire égyptienne, voici que mon fils s’attaque aux poètes du XVIIe siècle… On n’arrête plus son appétit pour la culture ! Les vertus du confinement, qui l’eut cru ? Son dessin, croqué à la va-vite sur un cahier taché, c’est tout Boileau en fait ! N’est-ce pas évident ? « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent…

Continuer la lectureJOUR 50

JOUR 47

JOUR 47 Chère Maîtresse, Avez-vous remarqué comme les enfants ne se lassent jamais du comique de répétition ? Hier, mon fils se réveille avec une illumination… Il vient de comprendre la blague d’Astérix: mission Cléopâtre, récemment vu en famille afin d’éveiller nos enfants aux merveilles de l’Histoire. « C’est un mec qui s’appelle On, et qui a un phare… Eh bien, c’est le pharaon, ah oui, le phare à On ! Maman, j’ai…

Continuer la lectureJOUR 47