«  Le soleil giflait le ciel trop bleu et griffait la tuilerie orange. Hans cligna des yeux, ces couleurs l’agressaient. Un éclair l’éblouit : Les Milles… Elisa… Aix-en-Provence, c’était juste à côté. Où était-elle ? Il ne fallait pas la revoir. Il se retourna une dernière fois vers l’entrée du camp et vit sa liberté si chèrement acquise disparaître derrière les grillages. »

 Esther reçoit des mains de son père une curieuse montre au dos de laquelle est gravé un nom inconnu  :  Hans W.  Un mois plus tard, en visitant le camp des Milles, elle aperçoit, sur une photo, la même montre au poignet d’une déportée. Bouleversée, Esther se promet de découvrir qui est cette femme.
 
Camp des Milles, mai 1940. Aix-en-Provence, mai 2022. 
Une plongée dans un épisode sombre et méconnu du passé franco-allemand. Une histoire d’amour brisé, de musique et de guerre.


PRIX DE L’ACADEMIE D’AIX-EN-PROVENCE 2024 (Prix de Lourmarin)


Découvrez la playlist du roman

Parce que la musique est au coeur de ce roman, j’ai souhaité vous la partager pour que vous puissiez vous y plonger et la vivre au fur et à mesure des pages: voici un lien vers une playlist Youtube ou Spotify.

Accédez à la playlist YOUTUBE via ce lien ou en scannant le QR code.

Découvez-la sur YOUTUBE

Accédez à la playlist SPOTIFY du roman via ce lien ou en scannant le QR code.

Découvrez-la sur SPOTIFY

Découvrez le camp des Milles

Les Prix et les sélections

LAUREAT DU PRIX DU ROMAN HISTORIQUE DE L'ACADEMIE D'AIX
FINALISTE PRIX MAISON DE LA PRESSE 2024
SELECTION PRIX MARE NOSTRUM 2024
SELECTION GRAND PRIX LITTERAIRE DE PROVENCE

On en parle!

""Une très très grande écrivaine"

« Après Peindre la pluie en couleurs, Aurélie Tramier revient avec un roman historique magnifique qui nous fait découvrir le Camp des Milles à Aix en Provence, camp d’internement où l’Etat français a enfermé durant la seconde guerre mondiale les immigrés juifs et étrangers originaires de 38 pays, parmi lesquels de nombreux artistes et intellectuels. Grace à son écriture, l’autrice vous plonge dans la vie de ce camp et vous ressentez la poussière, la chaleur, la honte, la maladie… C’est aussi une extraordinaire histoire d’amour intense et celle d’une plongée dans un épisode sombre et méconnu du passé franco-allemand. Une histoire d’amour brisé, de musique et de guerre. Le très grand roman d’une très grande écrivaine ! » – Gérard Collard

– Bien-Aimée, d’Aurélie Tramier chez La belle Étoile.
👉 https://lagriffenoire.com/bien-aimee.html

Le replay de la chronique est à retrouver en rediffusion :
https://content.jwplatform.com/previews/uyzlK3eS

"Je découvre l'histoire du camp, et mon coeur a bondi"

Parce que j’ai choisi de me frotter à un sujet particulièrement difficile, aux antipodes de ce à quoi j’avais habitué mes lecteurs, je remercie tous ceux qui me soutiennent dans cette aventure, et La Provence en particulier, pour ce magnifique article de la semaine dernière qui retranscrit si bien mes doutes, ma lâcheté première, mes hésitations, puis ma certitude que je devais le faire.
Merci à la plume de Laure Gareta, au photographe Cyril Sollier et bien sûr, à La Provence qui m’a toujours soutenue par ses magnifiques articles depuis le début de mon écriture.
 
Si vous ne connaissez pas le camp des Milles, prévoyez de le visiter. Si vous êtes trop loin, pourquoi ne pas visiter le mémorial le plus proche de chez vous? Tous ont tant de choses à raconter.

« On est fait pour s’entendre »

Merci à Yannick BLAVETTE pour cet extraordinaire interview de 30 minutes mardi 19 février.

Un grand moment d’émotion.

Cliquer sur l’image pour accéder au replay.

« Le camp dira-t-on »

Merci à ACTUALITTE pour cet article extraordinaire et ce titre si bien trouvé.

Cliquez sur l’image pour accéder à l’article.

« Une histoire qui m’a mise en colère, m’a fait pleurer de honte »

Merci à ACTUALITTE de m’avoir laissé la parole pour présenter mon nouveau roman, Bien-Aimée, à paraître le 31 janvier 2024, sur un sujet peu connu de notre passé franco-allemand.

Cliquez sur l’image pour accéder à l’article.