PRIX DE L’ACADEMIE D’AIX 2024

C'est avec une joie immense que je serai à Aix le 11 juin pour recevoir l'un des PRIX DE L'ACADEMIE D'AIX, le prix de Lourmarin, attribué à mon roman historique. Si vous n'avez pas encore découvert Bien-Aimée, c'est le moment de vous lancer.

0 commentaire

LES RENCONTRES DU MOIS DE JUIN

Juin sera chargé! Retrouvez-moi les 8 et 9 juin à l'incroyable festival du LàC (Lire à Collonge) en Suisse avec une centaine d'auteurs incroyables. Je serai en table ronde le dimanche midi en compagnie de Wendall Utroi et de Charles Aubert pour présenter nos romans sur la guerre! Petite escapade à Aix le 11 juin pour recevoir le Prix de l'Académie d'Aix, grand moment d'émotion et de fierté en perspective. Puis RDV à St Maur le 22 juin pour une incroyable journée de dédicace à la Griffe Noire, en compagnie, entre autres, de Julien Sandrel et Raphaëlle Giordano.

0 commentaire

En mai, lis ce qu’il te plaît!

Le mois de mai a été riche en émotions avec une participation au magnifique salon de LIRE SUR LA SORGUE, qui, comme son nom l'indique, se déroulait à L'Isle-sur-la-Sorgue. Et non, il n'y a pas que des antiquaires là-bas! Jeudi 9 mai, j'ai eu la joie d'être invité à la bibliothèque de Ménerbes pour 1h30 de conférence sur Bien-Aimée. Un vrai moment de bonheur devant une salle pleine. Cap sur L'Isle le vendredi 10 mai avec une table ronde en compagnie de Claire Deya et son magnifique Monde à refaire, et de Gwen Strauss, pour son documentaire Elles étaient neuf, le tout sous la direction de Paulina Nourissier. La table ronde a commencé en musique, la salle était comble, plus de 100 personnes étaient venues nous écouter. Merci à Lire sur la Sorgue pour ce moment de joie.

0 commentaire

Sélection Prix Mare Nostrum

Je suis très fière d'être sélectionnée pour le Prix Mare Nostrum, une nomination qui m'honore en tant que méditerranéenne. Un immense merci à l'équipe de Mare Nostrum qui avait fait une longue route pour venir visiter le camp en ma compagnie en février, un moment vraiment unique et hors du temps!

0 commentaire

Interview Prix Maison de la Presse

Ce mois-ci a été un très beau mois avec la sélection de Bien-Aimée en finale du Prix Maison de la Presse. Un immense rêve. L'occasion de vous partager mon roman en quelques minutes top chrono! Un immense merci au jury du Prix Maison de la Presse pour cette sélection. Cliquez sur l'article pour découvrir la vidéo. https://youtu.be/JjB30vb19_Q

0 commentaire

ARTICLE DANS LA PROVENCE

Parce que j'ai choisi de me frotter à un sujet particulièrement difficile, aux antipodes de ce à quoi j'avais habitué mes lecteurs, je remercie tous ceux qui me soutiennent dans cette aventure, et La Provence en particulier, pour ce magnifique article de la semaine dernière qui retranscrit si bien mes doutes, ma lâcheté première, mes hésitations, puis ma certitude que je devais le faire. Merci à la plume de Laure Gareta, au photographe Cyril Sollier et bien sûr, à La Provence qui m'a toujours soutenue par ses magnifiques articles depuis le début de mon écriture. Si vous ne connaissez pas le camp des Milles, prévoyez de le visiter. Si vous êtes trop loin, pourquoi ne pas visiter le mémorial le plus proche de chez vous? Tous ont tant de choses à raconter.

0 commentaire

TOURNÉE BIEN-AIMEE JOURS 5 & 6

Vendredi TRES fort en émotion avec pour commencer un article SUBLIME de la Provence que je repartage très vite, puis une chronique EXCEPTIONNELLE de Gérard Collard dans le magazine de la Santé. Samedi s'ouvre avec une interview sur RADIO France Bleu Provence. Un petit exercice que j'aime toujours beaucoup. Puis accueil extraordinairement chaleureux au Blason, à l'image de Rita, sa charismatique libraire: merci aux lecteurs aixois qui ont emporté TOUT le stock! La librairie était pleine à craquer et je n'ai même pas eu le temps de manger les oreillettes croquantes de Rita, un supplice ! Me voici sur la route de retour: joie de trouver ma Flamme dans les meilleures ventes de la station service à Valence et de recevoir ma Bien-Aimée dans les meilleures ventes à Colmar ! Je vous invite à me retrouver MARDI 20 FEVRIER à 19h15 sur RCF POITOU pour 45 minutes dans l'émission "On est fait pour s'entendre"

0 commentaire

TOURNEE BIEN-AIMEE, jours 2 & 3

Départ pour Mulhouse hier matin pour répondre à l'invitation de la Librairie 47 Degrés Nord! Après une petite découverte du centre-ville, me voici devant un thé avec une chroniqueuse que j'aime tout particulièrement, Eva @posetoievalire! L'occasion de rencontrer Cécilia, de @cecilia_cherieblossom et de passer un bel après-midi en jolie compagnie. Mention spéciale à la tasse et à la théière opportunément assorties à ma couverture. Ce salon de thé faisait bien les choses. Quelle soirée passionnante à la Librairie, grâce à l'animation de l'historienne Marie-Claire Vitoux et l'arrivée surprise d'un autre historien, Christophe Woehrle, qui a joué un grand rôle dans la validation finale de mon roman et que je remercie tout particulièrement d'avoir fait le déplacement depuis Strasbourg. Le débat fut grisant autour du thème histoire et fiction. Merci à 47 Degrés Nord. J'espère que les calissons en direct de Provence seront appréciés! Retour en train sur Aix ce matin. On continue avec un interview pour un journal TRES important pour moi cet après-midi et qui me soutient depuis le début... Et demain: journée exceptionnelle en perspective avec une visite de presse du camp des Milles en excellente compagnie. Bien-Aimée est lancée! Merci à @posetoievalire pour les photos du thé et @cecilia_cherieblossom pour le reportage de la…

0 commentaire

Bien-Aimée, J-16

C'est l'histoire d'un musicien, Hans Weber, le "Maestro". Comme beaucoup d'autres artistes et intellectuels allemands, il a fui son pays dans les années 30, a été déchu de sa nationalité et s'est installé dans le Var. En mai 1940, il est enfermé au camp des Milles, comme tous les ressortissants du Reich. La musique joue un rôle essentiel dans ce roman. J'aimerais qu'elle retentisse au sens propre dès les premières lignes, qu'elle vous emporte avec mes personnages comme elle m'a emportée pendant mon écriture. Pour que cette expérience de lecture soit la plus musicale possible, je vous partagerai bientôt la playlist de l'ensemble des morceaux de ce roman. A écouter au fur et à mesure des pages. Avez-vous reconnu l'instrument de Hans? #aurelietramier #bienaimee #roman #romanhistorique @labelleetoile @hachettefr #instabook #bookstagram #lecture #lectureaddict #hautbois #musique #camp #lesmilles #campdesmilles #provence #aixenprovence #aixmaville #federationnationaleduhautbois #memoriel #devoirdememoire #souvenir #souvenirfrancais

0 commentaire

Bien-Aimée, J-20

Aix-en-Provence, mai 2022. Esther reçoit des mains de son père une curieuse montre au dos de laquelle est gravé un nom inconnu : Hans W. Un mois plus tard, en visitant le camp des Milles, elle aperçoit, sur une photo, la même montre au poignet d’une déportée. Bouleversée, Esther se promet de découvrir qui est cette femme. C'est l'histoire d'une montre... Pour mon roman, il m'en fallait une instantanément reconnaissable. Une montre datant des années 30, pouvant appartenir à un homme aisé. J'ai écumé les sites de collectionneurs, et je l'ai trouvée. Celle-ci: l'OMEGA Saint-Christophe de 1937, un modèle rare, tué dans l'oeuf par la guerre, et tellement différent des autres. Retenez bien cette montre, elle est au coeur de mon roman. C'est la montre de Hans W... Je vous laisse découvrir la suite.

0 commentaire

BIEN-AIMEE M-1

C’est l’histoire de ces hommes. Ils s'appellent Lion Feuchtwanger, Walter Hasenclever, Max Ernst, Hans Bellmer, Henri Manen. Leurs yeux ont tant de choses à raconter. Ils n'attendent que vous. Dans mon roman gravite toute une galerie de portraits. Hormis les personnages principaux que j'ai dessinés moi-même, tous sont authentiques, même le petit chien que vous y trouverez. Ecrire un roman historique, c'est avoir l'obsession de la vérité. Ne pas mentir, ne pas adoucir. Si lumière il y a, la faire entrer par un autre biais. Connaissez-vous ces hommes ? Il me tarde de vous en parler.

0 commentaire

Bien-Aimée, J-24

C'est l'histoire d'un camp... C’est ici, dans cette tuilerie décatie, que dès septembre 1939, la France enferma les Allemands qui avaient fui les nazis dès les années 30. Des intellectuels, des artistes, des peintres, des sculpteurs, des Nobel de médecine, des ouvriers aussi, des Juifs, des protestants, des catholiques. Des hommes uniquement. Les femmes seraient ailleurs. La France perdait la guerre: que faire de tous ces Allemands qui pouvaient la trahir à tout moment ? Avez-vous déjà visité ce lieu?

0 commentaire

#24 – Ame brisée

Pour ce dernier opus de mon calendrier, pas de livre pour enfant mais ce chef-d’œuvre. Recommandation de mon frère cette fois-ci. Il traînait depuis deux ans dans ma bibliothèque. Je l’ai dévoré en deux jours et l’ai fini hier soir. Dire que j’ai failli passer à côté de ce livre. Magnifique. Sublime. Tokyo, 1938. Un quatuor, l’armée, un enfant caché dans un placard par son père. Il voit tout. Un lieutenant plus humain. Un violon brisé. Et puis, Paris, dans les années 90, Jacques Maillard, luthier. Je n’ai pas pu le poser. J’ai écouté les airs de violon, j’ai vibré, j’ai tremblé, et d’autant plus que ce roman me faisait penser à mon propre roman qui sortira en janvier. Ici, un violon, chez moi, un hautbois. Ici, le Japon, chez moi l’Allemagne. Ces deux histoires n’ont rien à voir, si ce n’est une fascination commune pour la guerre, la musique, et les âmes brisées. Ne finissez pas 2023 sans ce roman. Offrez-le vous d’urgence. J'espère que cette année encore vous aurez apprécié ce calendrier. N'hésitez pas à me dire quels livres vous avez pu découvrir ou offrir. A très vite, 2024 sera magique! Mon hautboïste vous y attend déjà. Ame…

0 commentaire

#23 – Chasseurs d’éclairs

Il vous manque un cadeau pour votre neveu de 10 ans? Trêve de « zut zut zut », un livre fait toujours plaisir. Et pourquoi pas celui-ci ? me souffle mon fils. La fantaisie de toute façon, ça marche à tous les coups. À Astarania, depuis que les océans ont mystérieusement disparu au profit d’une mer de nuages, les Chasseurs d’éclairs règnent en maîtres. Protecteurs admirés, ils veillent sur les cieux et entretiennent le périlleux commerce des éclairs. Le monde d’Alrick bascule le jour où son père, Capitaine Chasseur d’éclairs, ne rentre pas au port. Bref, je ne vous en dis pas plus mais le laisse le découvrir, et l’offrir ! Dès 10 ans. Chasseurs d’éclairs, Le capitaine disparu, Abigaëlle Michel, Hachette Romans, 18€ #abigaellemichel @hachettefr #hachette #chasseursdeclairs #ideescadeaux #noel #calendrierlivresque #instabook #bookstagram #fantasy #aurelietramier

0 commentaire

#22 – Le code Rose

Aujourd’hui, 22 décembre, c’est ma sœur qui est aux commandes, oui, celle qui a l’incroyable patience d’être la première à relire mon premier jet (celui qui est là pour être pilonné), et qui me fait des remarques toujours pleines de bon sens… Aujourd’hui, pour son anniversaire, elle accepte de nous confier son coup de cœur 2023 (peut-être même me l’offrira-t-elle ?....) 1940. Alors que l'Angleterre se prépare à combattre les nazis, trois femmes très différentes répondent à l'appel d'un mystérieux domaine, Bletchley Park, où les cerveaux les plus brillants de Grande-Bretagne sont formés à casser les codes de l'armée allemande. On se fond dans la vie de chacune de ces trois femmes que tout oppose : Osla, l’aristocrate, Mab, la volontaire, et Beth, vieille fille poussiéreuse. Duperies et traitrises, on se laisse mordre par leurs histoires d’amour, et pour pétiller le tout, une de ces femmes était la première petit amie du Prince Philippe… Pour tous ceux qui pleurent la fin de The Crown, c’est par ici ! Cerise sur le gâteau, ce roman a obtenu le grand prix du roman historique. On s’incline. Le code Rose, Kate Quinn, Hauteville, 8,90€ #aurelietramier #noel #calendrierlivresque #instabook #bookstragram #katequinn #hauteville #lecoderose #angleterre…

0 commentaire