La maîtresse punk

Chère Maîtresse, Hier mon fils rentre de l’école les yeux encore écarquillés de stupeur. « Tu sais quoi ? Aujourd’hui, on avait une remplaçante et … et elle était… » Je sens qu’il hésite à dire le mot. « Elle était punk ». Voilà, le mot est lâché et il le regarde se tortiller par terre sans trop oser y croire. « Comment ça, elle était punk ? » je demande en riant. « Eh bien, punk avec les cheveux roses fluo sur le dessus, rasés sur le côté, et des piercings partout. » Chère maîtresse, comprenez son étonnement. Depuis 12 ans que nous fréquentons l’établissement, nous avions été habitués à plus de classicisme. Je commence par appeler la cantine pour vérifier le menu. Non, pas de champignon hallucinogène dans l’omelette. J’envoie un whatsapp au groupe de parents pour vérifier les dires des autres enfants. Non, mon fils n’a pas fumé son cahier de grammaire. Tous confirment : la maîtresse est une punk. Mais attention, précisent-ils : une punk sévère mais très gentille. Ah, chère maîtresse, j’aurais tant aimé être dans votre classe aujourd’hui, pour admirer la tête des bambins étourdis par aussi peu de conventionnalisme. Merci de briser les…

0 commentaire

La plus belle de mes rentrées

Chère Maîtresse, Ça y est, mon tout petit est entré au CP. Je ne vous parlerai pas de ce maelström d’émotions, il n’est pas retombé. Si on ajoute le fait que la nuit avait été courte, trop courte, pour cause de chien vraiment très malade, j’étais dans un état qui n’est pas racontable. 2e jour de CP, voilà mon petit blond parti bien guilleret, me saluant négligemment de loin, déjà avec des copains, chiffonnant de son sourire de grand mon pauvre cœur de maman… Ma dernière rentrée en CP. Alors chère maîtresse, je ne vous en parlerai pas. Ce que je retiendrai de cette rentrée, c’est vous. Car cette rentrée a peut-être été la plus belle de mes rentrées, mais pas pour les raisons auxquelles vous pensez. L’autre jour, en arrivant devant la porte, une maîtresse de CE2 m’arrête pour me dire qu’elle vient de finir La Flamme. Hier, mon fils rentre un sourire jusqu’aux oreilles : « Tu sais, une dame à la cantine m’a dit de te dire que ton livre était super. » Une autre m’arrête à la sortie : « J’ai tant aimé votre Elvire. Elle est maintenant chez Sandrine en MS et l’infirmière lit votre…

0 commentaire

Le poids des mots

Chère Maîtresse, Je vous prie d’ores et déjà d’excuser la note épouvantable de mon fils en dictée cet après-midi (oui oui, celle qu’il n’a pas encore faite). Je vous jure qu’il a révisé d’arrache-pied, mais il est épuisé et j’en prends l’entière responsabilité. Il faut dire que le pauvre enfant a eu un week-end chargé. On organisait sa fête d’anniversaire. Seulement voilà : il est loin, l’âge de la pêche à la ligne, maintenant on veut la soirée cinépyjama avec tous les copains. Comment, dites-vous ? Je les ai couchés trop tard ? Mais que nenni, à dix heures, ils étaient au lit ! Seulement… il y a eu la bataille de coussins (je trouvais ça étrange, tout ce bruit au-dessus de ma tête, mais bon, je n’ai rien dit…). Et puis il y a eu le concours de blagues (j’étais derrière la porte, non pas pour écouter mais pour surveiller. Ah, ils se sont bien marrés, croyez-moi, et moi aussi d’ailleurs !) L’heure tournait, mais bon… je n’ai toujours rien dit. Pourquoi, dites-vous ? Mais parce que c’est ça la vie, les amis, les sourires. Ah, chère maîtresse, je suis navrée, tout est parti à vau-l’eau et ils se…

0 commentaire

Lettre à mon fils

Mon enfant, Voilà onze ans que je suis née. Tu m’observais sans mot dire avec tes grands yeux sombres. Et moi, avec trois kilos deux dans les bras et dix kilos de trop dans le ventre, je savais que plus rien ne serait comme avant. Avant je n'étais qu'une femme frivole, avec ses talons trop hauts et ses robes trop plissées. Puis les robes se sont tachées, les talons se sont abaissés, les ongles se sont rongés, le mascara a coulé, eh oui, tu m'en as fait baver, mais tout ça, on s'en fout pas vrai? Pour moi, tu as ouvert ton plus joli dictionnaire et tu as éclairé des mots d'un sens nouveau. "Angoisse", comme quand tu convulsais et qu'avec ton papa, on restait pétrifiés; "responsabilité" de tenir soudain ta petite vie entre nos mains ; "passion", celle avec un grand P, qui peut te faire vibrer et souffrir à en crever ; « fierté » pour tout ce que tu fais, même un gribouillis sur une feuille de papier ; « amour », évidemment, mais maintenant au pluriel, pour toi, pour tes frères, ton père, mes parents… Mon fils, il y a onze ans que tu m'as donné…

0 commentaire

Les faux amis

Chère Maîtresse, Je crains que votre leçon d’hier n’ait été l’objet d’une déception intense… Dès le matin, mon fils se réjouissait : « Aujourd’hui, on va étudier les faux amis ! » Ma foi, il en faut peu pour être heureux « Les faux amis ? Entre le français et l’allemand ? » Il me regarde d’un air condescendant : « Mais qu’est-ce que tu racontes ! Les faux amis, quoi ! « Et d’ajouter d’un air entendu : « Enfin, je vais savoir…» 16h : je récupère devant l’école un bonhomme déconfit. « Et ta journée, c’était comment ? » « Nul ! On devait faire les faux amis, et on n’a fait que du vocabulaire ! » Et de soupirer : « Moi qui pensais enfin savoir si Nico était un copain… » Je ris sous cape. Moi, chère maîtresse, je vous remercie, oui du fond du cœur, merci de m’éviter de nouvelles entorses à la politesse toujours plus difficiles à rattraper. Car si le « s’il vous plaît » allemand fait rire dans les chaumières depuis de longues années, d’autres jolis mots savent se montrer plus sioux. Combien de fois mes enfants ont-ils parlé au parc d'une…

0 commentaire

Merci du fond du cœur Agnès

Merci du fond du cœur à tous ceux et celles qui prennent le temps de m'envoyer un message ou de parler de mon livre sur Kobo, Fnac, Babelio, Amazon ou autre! Je reçois ce soir ce merveilleux message d'Agnès: "Que d'émotions et de tendresse dans ce roman qui traite de sujets sensibles et difficiles, et pourtant, c'est juste BEAU. Ce trio fragile, mais si solide malgré tout, apprend à s'apprivoiser au fil des pages. Ce roman est au delà du "feel good book", c'est un pur instant de bonheur à savourer, à lire et à relire pour avoir le sourire aux lèvres et surtout, à offrir pour faire du bien autour de vous. Laissez vous émerveiller par la poésie des mots d'Aurėlie Tramier ! Parce que, "pour peindre la pluie en couleurs", il vous suffit d'attendre le prochain arc en ciel et laisser la magie opėrer et parce que "peindre la pluie en couleurs" n'a d'égal que de marcher dans les flaques d'eau, ces petits bonheurs simples de la vie, qu'il faut savoir reconnaître et les apprécier comme ils viennent. Bravo et merci Madame Tramier !" C'est moi qui vous remercie

0 commentaire

Rentrée des classes

Chère maîtresse, j'espère que vous avez passé de bonnes vacances et que vous êtes BIIIIIEEEEEN détendue. Moi, tellement que j'ai raté la rentrée. Nous sommes arrivés comme des fleurs à 8h45 au lieu de 8h30... L'avantage, c'est que depuis que je suis écrivain, j'ai l'étiquette d'artiste zinzin: on me pardonne tout. Ça y est, mon bébé est entré en GS... Et dire qu'il ne m'a même pas dit au revoir ! Il n'y en avait que pour Noé, Hugo, Jules et les autres... Comme si Noé, Hugo, Jules et les autres lui avaient préparé son cartable, étiqueté tous ses crayons, cousu un sac spécial change et repassé sa tenue de rentrée! Les enfants sont d'une telle ingratitude, vous ne trouvez pas? J'ai eu beau attendre patiemment, et vous aussi d'ailleurs, rien n'y a fait... Quand vous m'avez poussée gentiment vers la sortie, j'ai su que je gênais... Dehors, j'ai croisé tout un tas de mamans qui gardaient la tête haute mais n'arrivaient pas à quitter la grille de l'école. Me revoilà chez moi, le cœur gros. Y a plus de bébé, qu'ils disaient... Heureusement, il y a le chien... Les chiens, eux, n'ont ni rentrée ni copain ni crayon à…

0 commentaire

Ma première lettre de fan

100% authentique. "Cher et séduisante Mme Tramier. Depuis le jour où vous m'avez croiser au Parc sans me voir, dès que je vous ai aperçue, mes jambes sont devenue flagada. Mon cœur ses mi à bondir! Maintenant je ne pense plus qu'à vous. Viendrez-vous à mon rendez-vous au Rocher du Dragon, devant le stade, mardi à 7 heures? J'ai aussi lu vos livres et ils sont génial! Je peux juste vous dire que mon nom commense par C..." Cet inconnu me fait fondre

0 commentaire

Je vous souhaite à tous une très belle année 2021.

Je vous souhaite à tous une très belle année 2021. Après la grisaille de 2020, puisse-t-elle être de toutes les couleurs ! L'année s'annonce jolie, je partirai bientôt à la rencontre d'un groupe de lecteurs complètement nouveau, je vous en dis plus très vite ! Alors, de quelle couleur voyez-vous 2021? Je vote pour jaune, la couleur du soleil et de la lumière enfin retrouvée ! Et vous ? graphisme @luciegraphicdesign

0 commentaire

Chère Maîtresse,du temps où l’on pouvait encore aller à l’école (ie avant-hier), mon fils me demandait souvent d’y emmener son jouet préféré.

Chère Maîtresse, du temps où l'on pouvait encore aller à l'école (ie avant-hier), mon fils me demandait souvent d'y emmener son jouet préféré. Et bien sûr, je disais toujours non. Il va être perdu, confisqué, il est trop encombrant. Ah, chère maîtresse, les temps ont bien changé! Je regrette cette joie du départ à l'école, ce sourire de l'attente pour entrer dans la classe, ce bonheur de se savoir rassuré parce qu'on a emmené en secret son dinosaure préféré, et que maman, bien sûr, ne s'en est pas rendu compte. Chère Maîtresse, les enfants ont finalement un sens incroyable de l'essentiel, celui-là même que l'on perd en grandissant. La seule chose qui compte, c'est de continuer à rêver.

0 commentaire

Chère Maîtresse,école à la maison – le retour, jour 1.

Chère Maîtresse, école à la maison - le retour, jour 1.  Ici à Munich, les écoles viennent de refermer. Heureusement que cela ne dure que trois jours. Toute la nuit, j'en ai eu les mains moites. J'ai rêvé que j'étais coincée entre les pages d'un cahier de grammaire, mon futur n'était plus qu'un conditionnel et mon présent était très imparfait. A 7h30, je me suis réveillée en sursaut, mon fils était hilare à sa table de travail, ses cahiers grand ouverts devant lui. "Maman, on fait école à la maison, c'est trop chouette, hein?" J'ai opiné en silence en croisant les doigts dans mon dos. A 7h52, il en avait assez. Il a rangé d'un air plus-que-parfait son cahier de conjugaison pour le moins imparfait, pour saisir celui de maths, transformant au passage mes rêves de boulot en un passé simple bien vite oublié. La sueur a perlé sur mon front. Ma journée devenait aussi complexe qu'une équation à deux inconnues, mon fils était le y et moi j'étais le x, nous nous courions après sans jamais nous trouver.  A 8h10, j'ai déclaré forfait et suis retournée me coucher... A 8h12, son petit frère a déboulé les bras chargés de feutres:…

0 commentaire

16 décembre – Peindre la pluie en couleurs

16 PEINDRE LA PLUIE EN COULEURS Parce qu’aucun titre n’aurait pu mieux coller à l’ambiance morose de cette fin d'année... Parce que si l’on peignait la pluie en couleurs, ce serait si joli... Parce que les enfants ont toujours cet art de rendre la vie plus gaie... Parce que rien n’est jamais perdu… Parce que ce roman a changé ma vie, et pour cause, voici ma recommandation du jour. Morgane est une directrice de crèche solitaire et revêche qui ne supporte plus les enfants. Sa vie bien rangée bascule lorsque sa sœur décède en lui confiant ses deux enfants, Eliott, 10 ans, et Léa, bientôt 7. L’arrivée des enfants bouscule son quotidien maniaque et fait ressurgir les démons du passé…. Gérard Collard a adoré : « Bien fichu, intelligent, c'est tout en délicatesse. J'ai adoré ! Un des meilleurs romans de détente que j'ai lus depuis longtemps »   Et si vous aussi, en 2021, vous peigniez la pluie en couleurs ?   Pstt : pour les personnes à visibilité réduite, le roman est disponible chez A vue d’œil en gros caractères, à commander sur leur site ou chez votre libraire. Egalement disponible sur le site de la Fnac.   = > Vous avez manqué l’une de mes suggestions ?…

0 commentaire

12 décembre – Un parfum de rose et d’oubli

12 UN PARFUM DE ROSE ET D’OUBLI J’avais proposé l’année dernière le premier volume de cette saga historique, Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux. Souvenez-vous, il y avait Caroline, cette Américaine très riche qui avait dévoué sa vie à la réhabilitation des victimes des expériences nazies… Voici le second que j’ai encore plus adoré. Nous remontons le temps direction 1914 où nous retrouvons la mère de Caroline, Eliza, qui elle s’est donnée tout entière à la cause russe… On pleure avec la princesse Sofya, on pénètre dans les appartements privés de la tzarine Alexandra, on tremble d’effroi, on rit de joie parfois aussi et on ne voit pas filer ce pavé de presque 900 pages. Je ne l’ai pas lâché et je sais déjà qu’en février, je serai au rendez-vous pour le troisième opus, celui de la grand-mère de Caroline, une femme libre et forte, comme ses descendantes. A offrir aux amateurs de saga historique, de destins brisés et de grandes destinées. Et puisqu’ils sont en poche, offrez donc le lot ! Rien n’oblige à les lire dans l’ordre. Un parfum de rose et d’oubli et Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux Martha Hall Kelly, Pocket, 8,95€. = > Vous avez manqué…

0 commentaire

11 VOUS REPRENDREZ BIEN UN PETIT CHOU ?

11 VOUS REPRENDREZ BIEN UN PETIT CHOU ? Bon, je n’allais tout de même pas faire un calendrier de l’Avent sans cette tête de fripouille. Forcément, après le stress de la BD d’hier, il faudra au moins un petit chou, voire deux ou trois, pour se détendre. Julia avait juré de ne jamais renoncer à sa carrière. Seulement voilà. Avec trois kilos deux dans les bras et trois kilos de trop dans le ventre, on voit d’un coup les choses différemment. Son équilibre professionnel et personnel chèrement consolidé se trouve bousculé lorsqu’on lui propose le poste de ses rêves. Roman tendre, drôle et poétique sur le challenge des parents contemporains et le difficile équilibre à trouver entre vie pro et vie perso, ce petit chou ne vous laissera pas de glace. VOUS REPRENDREZ BIEN UN PETIT CHOU, Aurélie TRAMIER, Amazon KDP, en exclusivité sur Amazon, 14,5€. = > Vous avez manqué l’une de mes idées-cadeaux ? Retrouvez mon calendrier sur http://35.180.24.181/

0 commentaire