You are currently viewing JOUR 54

JOUR 54

JOUR 54

Chère Maîtresse,

Eh bien voilà, nous en approchons, de ce déconfinement… Un petit vent de liberté a frémi quand aujourd’hui a sonné la récré. Alors même si l’école ne reprend pas, même si je continue à jouer à la maîtresse, la surveillante, la cantinière et la prof de sport au moins jusqu’au 15 juin, il y a tout de même quelque chose qui me réjouit… Lundi, il y aura le grand retour des LIBRAIRIES ! Et qui dit librairie dit… mon roman : enfin, je l’attendais tellement, des mois, des heures, des jours, j’y ai tant et tant travaillé, et pour tout vous dire, je l’aime… Beaucoup même… Chère maîtresse, je continuerai à vous écrire, c’est promis, certes un peu moins jusqu’au 15 juin… Mais vous verrez, j’ai beaucoup de choses à dire. Ce n’est qu’un au revoir, jusqu’à la prochaine fois ! Alors oui, je sais. Ces 8 dernières semaines, je n’ai pas toujours été patiente, mais j’ai fait de mon mieux. Je n’ai pas toujours été gentille, mais j’ai fait de mon mieux. Je n’ai pas toujours été juste, ni bienveillante ni même bonne en maths, mais j’ai fait de mon mieux. Croyez-le vraiment, et du fond du cœur, j’ai essayé, parfois j’ai échoué et j’en ai pleuré. Puissent mes enfants retenir les rires et non les colères, les pardons plus que les injustices, ma mauvaise foi au jeu des échelles plus que ma mauvaise humeur en cours de grammaire, les milliers de variantes de quiches que je leur ai cuisinés plus que mon côté casse-pied. Chère maîtresse, ce confinement nous a donné beaucoup à voir, le bien comme le moins bien, mais croyez-moi, j’ai essayé, j’ai tout donné, et j’espère qu’à la fin c’est le soleil derrière la pluie dont on se souviendra. Merci de m’avoir accompagnée, je vous dis à très vite, vous savez où me trouver.

aurelietramier peindrelapluieencouleurs maman @edition_marabout confinement @LJRmcad AEFE maclasseadistance cheremaitresse chronique coronavirus coronaminus enfantsconfines parentsepuises confinement tousenlibrairie #