You are currently viewing JOUR 53

JOUR 53

JOUR 53

Chère Maîtresse,
Ce soir j’ai l’humeur morose et rien de bien drôle ne me vient… Voilà, il paraît que l’école ne reprendra pas pour nous avant le 15 juin, et encore pour le petit il n’y aura rien. Alors je ne veux pas rentrer dans un débat stérile de pour ou contre l’école, il ne m’intéresse pas. J’ai seulement de la peine. J’ai de la peine pour mes enfants, pour tous les enfants, qui ont pleuré en apprenant la nouvelle. Certes il y en a qui sont joyeux, mais pour les miens, l’école c’est leur vie. Ils aiment y aller, ils aiment son odeur, sa cour de récré, les billes et chat perché, et même la cantine, c’est dire ! Alors oui, j’ai de la peine, j’ai de la peine quand je les vois errer en disant « je m’ennuie », j’ai de la peine quand ils parlent de leurs copains avec tant d’envie. J’ai de la peine quand mon fils de 4 ans parle de son anniversaire, celui qu’on attendait tant, le 1er avec les copains, et qu’on ne fêtera pas… J’ai le cœur brisé d’entendre mon grand pourtant si calme péter un plomb et hurler une heure dans la salle de bains, en criant qu’il en a marre et qu’il veut voir ses copains. J’ai de la peine pour eux, pour ce petit bout d’enfance volé, parce que l’enfance, ça passe vite, et que l’école, l’insouciance et les jeux en font partie. Ne vous méprenez pas, je suis heureuse de les voir grandir près de moi, de les redécouvrir, de les accompagner. Et puis, bien sûr, que sont 12 semaines au regard de l’éternité ? J’ai bien conscience que ce n’est pas si grave, qu’on est en bonne santé, qu’on la chance de s’en sortir sans problème particulier, qu’il y en a tant que la crise frappe de plein fouet. J’ai juste de la peine, celle d’une maman pour un enfant qui pleure et qu’elle ne peut consoler, même si ce n’est pas si grave…. Mais peut-être est-ce cela, tout simplement d’être une maman… Absorber la peine comme une éponge, la transformer en rire avec un bonbon ou un câlin et jeter tout ce chagrin aux orties, loin, loin, loin, pour qu’on l’oublie…

aurelietramier peindrelapluieencouleurs maman @edition_marabout