You are currently viewing Chère maîtresse,

aujourd’hui en Allemagne, pour les PS, c’était enfin la rentrée.

Chère maîtresse, aujourd’hui en Allemagne, pour les PS, c’était enfin la rentrée.

Chère maîtresse,

aujourd’hui en Allemagne, pour les PS, c’était enfin la rentrée… A-t-on déjà vu une rentrée le 1er juillet? Il fallait être Stephen King pour l’inventer! Je vous ai bien vue, tout sourire, un peu perdue, à ne pas savoir si vous deviez dire bonjour, au revoir ou bonnes vacances. Les enfants étaient hagards: « Et du coup, là, je passe en MS? » ‘Non mon chéri, tu es toujours chez les petits » « Mais pourquoi? J’ai grandi! » Quant à vous, ne mentez pas, ça se voyait que vous n’aviez pas fermé l’oeil, vos cernes étaient tellement grandes que les enfants ont marché dessus et nous vous ont même pas reconnue. Il faut dire que, cachée comme vous l’étiez sous votre masque noir, ils vous ont tous appelée « Madame' », le mien vous a même dit « Bonjour Batman ». Après plus de 3 mois, que voulez-vous… Bref, chère maîtresse, aujourd’hui c’était la rentrée, et demain nous organiserons une petite fête de fin d’année… Incroyable comme le temps file! Bienvenue chez les Shadoks! En sortant, mon fils s’est jeté dans mes bras: « Maman, c’était génial cette rentrée, et tu sais quoi, c’est bientôt les vacances!  » Oui, mon chéri, sauf que cette année, on va être sympa, on mettra les cahiers au feu, mais… les masques au milieu!

aurelietramier peindrelapluieencouleurs cheremaitresse chronique confinement rentrée parentsconfinés rentree ecolematernelle grandesvacances eté