You are currently viewing Chronique d’un machisme ordinaire

Chronique d’un machisme ordinaire

Chère Maîtresse,

cela faisait longtemps, si longtemps que je ne vous avais écrit mais il m’est arrivé hier soir un incident que je voulais vous partager.

Alors voilà. Hier, 21h, alors que je trépigne d’aller voir le match (évidemment, quand on est français à Munich, même sans être accro, on se laisse tenter..), je me retrouve embourbée dans d’obscurs problèmes de livraison de four avec un site d’électroménager bien connu.

O rage, ô désespoir… La conversation débute via messagerie instantanée. Je me présente, Madame Tramier. Nous discutons four, un sujet passionnant, puis je précise que j’aimerais que le problème soit résolu rapidement, « histoire de n’avoir pas manqué le match pour rien ». La conversation s’enflamme, on chante presque la marseillaise et N’Golo Kanté fait son apparition entre deux lignes de chat quand soudain le conseiller de vente se met à m’appeler monsieur »……Ben oui, forcément, je parle foot. …CQFD. Le malheureux de s’aplatir quand je pointe son erreur…

Ah, chère maîtresse, les clichés ont encore de beaux jours devant eux mais leur avenir est entre vos mains. Rappelez bien à nos enfants que l’on peut parler chiffon et être un garçon, tout comme parler foot et être en jupon.

A bon entendeur!