You are currently viewing A bas les cauchemars!

A bas les cauchemars!

Chère Maîtresse,

Vous avez trouvé mon petit bout fatigué. Depuis un mois, le poussin se réveille toutes les nuits, en proie à d’affreux cauchemars. Se coucher l’angoisse et le terrifie. Lui qui avait toujours dormi comme un bébé. Alors hier soir, je lui ai demandé de dessiner ses pires cauchemars sur une feuille de papier. Un monstre est apparu, enfin, m’a-t-il dit, des fusils aussi, et une grande forêt. Nous nous sommes emmitouflés, nous avons pris un briquet et dans le jardin, j’ai tendu la feuille au-dessus de notre brasero. Il me regardait étonné. « Ce cauchemar t’embête, nous allons le brûler. » Il ne pipait mot. « Si tu veux l’insulter, c’est maintenant. » Il est devenu tout rouge, puis a bafouillé, d’un air faussement vaillant : « Grosse patate ! » J’ai allumé le briquet, et le cauchemar s’est envolé en fumée. Fasciné par la flamme et les cendres accumulées, il est allé dessiner un second cauchemar, puis une troisième, qui ont eu la même destinée. Et cette nuit, il a dormi comme un bébé.

Chère maîtresse, j’aimerais parfois avoir la simplicité d’un enfant de cinq ans et la naïveté d’un cœur d’enfant.

#aurelietramier #flamme #cheremaitresse #amourmaternel #enfant #parent #cauchemar #chroniquedunemamanconfinee